La forêt atlantique du Brésil


La Mata Atlântica ou forêt atlantique est l'une des forêts les plus variées au monde mais également, l'une des plus menacées. Les nombreux arbres appelés Pau-Brasil recouvraient autrefois une partie du territoire et c'est ainsi que le nom du Brésil fût choisi.

Au XVIe siècle, avant la colonisation des Portugais, la Mata Atlântica s'étirait sur les 8600 km de côtes du Brésil et était présente sur 16% du territoire brésilien. Puis les premiers colons sont arrivés et n'ont cessé d'exploiter le bois.

Aujourd'hui, la Mata Atlântica ne représente plus que 7,5% du territoire.

Lorsque la mata atlântica

couvrait 16% du Brésil.

La mata atlântica deux siècles d'exploitation plus tard.


Face à cette exploitation permanente, le Brésil créé en 1937, le premier parc national de la Mata Atlântica mais cela n'a pas suffisamment permis de la protéger.

 

Plus de la moitié de la population du Brésil (110 millions d'habitants) vit dans les régions où la forêt atlantique était présente initialement. Les principales villes sont São Paulo et Rio de Janeiro avec leurs 12.5 et 6.5 millions habitants respectifs.


C'est une forêt avec le plus grand réservoir de la biodiversité au monde, elle représente 20 000 espèces différentes d'arbres et près de 2000 espèces d'animaux (934 espèces d'oiseaux, 264 de mammifères, 311 de reptiles et 456 d'amphibiens), dont de nombreuses endémiques.

La Mata Atlântica est au patrimoine naturel de l'Unesco depuis 1999 afin d'aider à sa préservation.

Tucano

Photo de Lindolfo Souto

Bicho preguiça

Photo de Luciano Candisani


Selon les chercheurs, la forêt atlantique ne pourra jamais redevenir ce qu'elle était mais elle pourrait encore se préserver et s'étendre. Pour cela, il faudrait qu'une volonté politique forte de préservation soit mise en place.

 

En attendant, plusieurs associations ou ONG (organisations non gouvernementales) ont porté des projets en faveur de la Mata Atlântica.

 

Par exemple : 

- Les ONG comme l'Instituto Floresta Viva et l'Instituto Terra qui mettent en place de nombreuses actions de pédagogie auprès des fermiers afin de les sensibiliser.

 

- L'ONG Jequitiba qui est une association d'aide à la formation, à l'emploi et au développement durable au Brésil.

 

- La fondation Anne Fontaine qui participe entre autres à la restauration de la biodiversité de la forêt par le reboisement et la sensibilisation auprès de la population locale.


 

Você pode gostar também:

 

précédent

suivant



Écrire commentaire

Commentaires : 0