MC Qu'est-ce que c'est la Nota Fiscal Paulista?


Quand vous faites des achats à l'État de São Paulo, vous allez sûrement entendre en ton de question : "nota fiscal paulista?" à la caisse juste avant de payer. Faut-il répondre sim ou não ?

 

Avant de répondre à cette question, il faut comprendre ce que cela veut dire. Au Brésil, vous, en tant que client, n'êtes pas obligé à avoir la facture de vos achats. Il y a une différence entre cupom fiscal et nota fiscal. Le cupom, c’est la petite note résumant vos achats. La nota fiscal, c'est un document legal (la facture) qui oblige les magasins à être a jour avec leurs déclarations d’impôts.

 

La NFP (nota fiscal paulista) n'existe qu'à l'État de São Paulo. Elle a été créee pour éviter des fraudes fiscales et est 100% numérique. En demandant la NFP au magasin où vous faites vos achats, vous obligez cet endroit a déclarer les montant vendu et à payer les impôts correctement.

 

Quel est l'avantage pour le client ?

 

Vous devrez informer votre CPF (numéro fiscal brésilien) quand vous demander la NFP. Tous vos achats seront gardé sur votre numéro. Le système de NFP vient avec des avantages pour ceux qui l'utilisent : à la fin de l'année, vous pouvez avoir une certaine somme de remboursement. En plus, le gouvernement fait des lotos avec ...

 

Alors, quand vous passez en caisse, vous allez sûrement entendre deux questions : débito ou crédito? (voir l'article sur cartes de débito et crédito ici) et "nota fiscal paulista?".

 

Si vous êtes en voyages, vos réponses sont : crédito (même si ce n'est pas le cas pour votre banque française) et não pour la NFP.

 

Se vous habitez à l'État de São Paulo et vous possédez d'un CPF : vous choisissez votre forme de paiement (débito ou crédito) et vous choisissez si vous voulez ou pas la NFP.

 

 



Você pode gostar tambem:

 

précédent

vocabulaire

culture

apprendre