Les brésiliens et l’amour


Photo via Lifeonadraw

 “Oi, meu amor!”

(Salut, mon amour!)

 

En tant que petite française fraîchement débarquée à Rio, l’exclamation peut surprendre. La réputation caliente des brésiliens serait-elle dépassée par la réalité ? Décriptage des situations et de l’amour débordant des brésiliens.

 

Meu amor d’un vendeur

(Ou en l'occurrence, une vendeuse)

 

Meu amor, você quer açúcar no suco? (Ma chérie, tu veux du sucre dans ton jus?)

Non il ne s’agit pas d’un coup de foudre. Le ou la vendeur(se) essaie juste d’être sympa et accueillant(e), plutôt que de te faire remarquer que tu n’as pas été très précis sur ta commande. Nos serveurs parisiens auraient bien besoin d’un stage de politesse au Brésil !

 

 

Meu amor de ton boss

 

Pas besoin de se précipiter aux prud’hommes. Votre responsable hiérarchique essaie tout simplement de vous faire comprendre que vous venez de faire une erreur, ou tente à vous demander gentiment un service. Tout va bien, vous pouvez respirer – enfin, si les “meu amor” reviennent trop souvent, vous pouvez vous poser des questions pour votre bonus annuel…

 

 

Mais amor por favor

 

Malgré tout, oui, les brésiliens aiment l’amour, et tout particulièrement pendant le carnaval : à tous les coins de rue, des couples (ou plus) s’embrassent. Ce qui peut ressembler à une orgie géante est simplement une célébration de la joie de vivre des brésiliens.

 

Il fait beau – La vie est belle – J’adore ton déguisement – Tu n’es pas mal non plus – Embrassons-nous.

 

Cette fois-ci, point de parole échangée, les corps font tout le travail.

 

 

 

L’amour, le vrai

 

Aimer est très fort au Brésil. Les brésiliens vivant souvent chez leurs parents jusqu’au mariage, vous êtes amenés à rencontrer rapidement les parents de votre amoureux(se). Alors, avant de s’engager, les brésiliens qui commencent à se fréquenter passer par la phase du ‘ficante’ : une sorte de date américain durant plus ou moins longtemps jusqu’au jour où vous décidez d’officialiser la relation (et par la même occasion, de la rendre exclusive) (oui, le ficante vous laisse libre de fréquenter d’autres personnes).

 

Mais une fois passé du statut de ficante à namorado(a), plus rien de vous sépare ! Les brésiliens (et les brésiliennes) amoureux sont généreux, fusionnels, jaloux, excessifs… mais tellement beaux.

 

Que quente!

 

 

Claire-Émilie


Você pode gostar também:

 

minute culturelle